Morceau inspiré de l’artiste récemment mort Gil Scott Heron et de sa chanson Winter In America