Depuis Tha Carter III, beaucoup de choses se sont passées pour Lil Wayne. Outre la dimension internationale que sa carrière a prise, Weezy a eu le temps de passer neuf mois derrière les barreaux de Rikers, nous sortir les bouses nommées We Are Young Money et Rebirth, et surtout de sortir I’m Not Human Being. De retour de prison, sans même prendre un peu de bon temps, Lil Wayne annonce la sortie imminente de Tha Carter IV, soit l’album le plus attendu depuis deux ans surement. Comme d’habitude on a eu droit à des reports, fausses tracklists, faux singles… afin tout ce que on a droit de la part du rappeur depuis la sortie de Tha Carter III. C’est enfin le 29 août que Tha Carter IV voit le jour.

Pour certains Lil Wayne aurait du prendre le temps avant de sortir cet album, qui selon lui sera le dernier de sa carrière. Quand on voit la pression de fans, de la maison de disque cette optique et tout bonnement impossible. Tha Carter IV aurait pu être un classique, le genre de disque exceptionnel qu’on a plus entendu depuis le début des années 2000. Pour ce qui l’espérait et qui y pensait fortement dans un coin de leur tête, désolé de doucher leurs espoirs: The Carter IV n’est pas ce fameux classique tant attendu.

Les singles proposés n’ont pas eu le poids escompté. La force de Tha Carter III résidait dans sa puissance commerciale, des singles (certes à la limite de nuisible) fort et marquant. Lil Wayne n’a pas su reproduire le succès de Lollipop ou de Get Money. 6’7′ Foot n’a pas ravie les fans tout comme John. Pourtant en écoutant ces deux titres on ne peut être conquis. Sur 6’7‘ on retrouve un Lil Wayne technique et friand de jeu de mots et métaphores comme on le sait et le plus important est que Lil Wayne rappe!!! Oui je sais, John manque d’originalité mais Lil Wayne rappe!!! Certains ont du subir trois ans dure avec un Weezy en mode vocoder, chant et track banales. On retrouve LE Lil Wayne qui nous avait laissé apres l’excellent Tha Carter II. Même, si les fans qu’il a conquis grâce au Carter III et tout les projets qui ont suivis, on du se dire : « je n’aime pas John, sa sonne beaucoup trop rap », ont du se rassurer avec le single How To Love ou Lil Wayne se livre à un chant lyrique moyennement reussi; l’essentiel est que Lil Wayne reviennent au rap!

Même si cet opus n’est pas un classique il en reste pas moins un très bon album. A commencer par l’Intro avec Willy Will aux manettes! Une instru qui sera fil conducteur de l’album. Sur cette track, on trouve un Lil Wayne ego-trip « Bitch it’s Carter 4, murder’s all she wrote,Now it’s fuck everybody like a Scorpio » ou encore « I’m from Eagle street, I go Hercules,I get on the beat, murder 1st degree ». Une assez belle en matière pour débuter l’album!  Vient Blunt Blowin, qui est pour moi la première fausse note de l’album. Le genre de titre qu’on aurait pu trouver dans Sorry For The Wait…Bref on passe.

Dans la même trempe ego-trip que l’Intro, Megaman (produit par Megaman) ou on voit un Lil Wayne comme on l’apprecie. Maniant le jeu de mots comme peu savent le faire. Nightmare Of The Bottom, première bonne surprise du LP, une prod calme ou Lil Wayne étend sont talent de lyriciste « I’m searching for today instead I found tomorrow,And I put that shit right back like I’ll see what I find tomorrow ». Changement d’ambiance avec She Will en feat avec Drake, qui constitue le quatrième single de l’opus. How To Hate en featuring avec T-Pain est un clin d’oeuil à Carter III, le type de son qu’on ne veut plus que Weezy fasse.

Ensuite vient l’Interlude avec Tech N9ne et Andre 3000. Un featuring qu’on peut qualifier de surprenant. Le rendu est haletant, excitant, Tech N9ne déverse son célèbre flow sur la très bonne prod de Willy Will (la même que l’intro). Cette Interlude est la meilleure track de Tha Carter IV!! Seul bémol, la non présence de Lil Wayne! Beacoup espérait le Feat Tech N9ne-Wayne il va falloir encore patienter…

Si la première partie de l’album se voulait très ego trip ou Wayne vente ses mérites atour des thèmes comme l’argent, la weed ou les femmes, la deuxième partie du LP se veut plus personnel avec des titres comme President Carter ou l’excellement réussi So Special en compagnie de John Legend.

On approche de la fin de l’album, avec It’s Good, la track qui va faire couler beacoup d’encre. En effet sur cette piste, Lil Wayne repond au diss de Jay-z qui visait Birdman sur H.A.M. « Talkin bout baby money, I gotcha baby money, Kidnap your bitch get that how much you love your lady money, I know you fake, nigga, Press your brakes, nigga , I’ll take you out, that’s a date, nigga, I’m a grown ass blood, stop playing with me, Play asshole, and get an ass whippin’, I think you pussycat, hello kitty » tels sont les mots de Lil Wayne! A part cette pique envers HOVA, le son n’a pas grand intérêt, la présence de Jadakiss est inutile!

Outro, track 15, 4 invités pour un final monstrueux. L’Intro, l’Interlude et l’Outro sont le fil conducteur de Tha Carter IV! Sur l‘Outro on retrouve Bun B, Nas, Shyne, et Busta Rhymes! Oui vous avez bien lu: SHYNE!! On ne pouvait pas mieux conclure un album! Les quatre invités sont au top, même Shyne tant décrié pour son flow post prison!

« Tunechi, thanks for giving us a whole ‘nother classic with Tha Carter IV » dixit Busta Rhymes pour clôturer le LP. Hèlas comme je l’ai énoncé auparavant, ce Tha Carter IV n’est pas un classique. Certes Lil Wayne reste un excellent parolier, mais les sujets mis en avant par le rappeur sont en décalage avec le temps. C’est à dire, je veux bien que Lil Wayne parle de weed (Blunt blowin), mais ne serait-il pas en probation pendant 2 ans?! Ou bien rapper qu’il baise beaucoup de pussy et que c’est le best, Carter II et Carter III ne nous avaient-il pas  servis ce thème? Même si tous cela est bien dit grâce à des jeux de mots et métaphores que lui seul maîtrise, pour un album tant attendu depuis tant de temps sa nous laisse un gout amer. Néanmoins Tha Carter IV reste un très bon album, un ton au dessus de ce qui est sorti ces derniers temps. 

PS: L’interlude et l’Outro sont les meilleures pistes du LP, des sons ou Wayne n’apparaît pas…Sa fallait le faire!

Note 14/20

Mr.G